1. Créaction : Identifier et mettre en place des créations d’entreprises très locales, non délocalisées. Nous mettons en place un projet de marché bio sur les Hauts de Saint Aubin et Belle-Beille en s’appuyant sur des associations locales, l’association des Capucins et les Libres Filmeurs. Un projet en création d’entreprise a vu le jour en juin 2020 sur un concept de ferme urbaine à partir de jardins privés.  Ce projet est soutenu par le CNPH et la Fabrique à entreprendre.

Hydroponie

  1. Contextualisation du projet.

 

  1. Pôle In 49 a la volonté de mettre en place un tiers lieu sur le thème de la Transition écologique sur le quartier de la Roseraie, dans l’établissement du Chapitô à l’étage. Ce projet a le soutien du Maire d’Angers, de l’adjoint de quartier, de Bleu Blanc zèbre et des acteurs locaux (habitants, associations, commerces, banque).

 

  1. Le projet est de sensibiliser et d’agir avec les habitants à l’enjeu de la Transition écologique, celle-ci ne pourra se faire qu’avec l’adhésion du plus grand nombre. C’est pour cette raison que ce lieu sera un espace de rencontres, d’échanges, de conférences, de co-working et un lieu d’interview. L’action sera le marqueur de ce lieu, en effet nous ne devons pas rester sur des constats ou des éventualités à venir mais agir au plus près de nos réalités. C’est pour cette raison que nous allons travailler avec la société Ixora pour la mise en place de projets liés à l’alimentation de demain. 

 

  1. Pôle In 49 travaille déjà sur des projets collaboratifs en lien avec la Transition écologique avec la mise en place d’un marché bio et les bases d’une ferme urbaine à partir de jardins privés d’habitants.

 

 

  1. Le choix d’un restaurant est volontaire, au-delà de la restauration, Dominique Gauvin, gérant du Chapitô propose des animations théâtrales et musicales. Cette programmation permet d’avoir un accès plus large des habitants et permet d’éviter un entre soi écologique.

 

 

  1. L’hydroponie et les graines germées.

 

 

  1. L’hydroponie, en raison de son potentiel de productivité, permet d’obtenir des résultats tout en faisant des économies d’eau. En utilisant ce système, nous pouvons produire de l’herbe hydroponique en direction des animaux mais également des humains. D’autre part nous pouvons étendre ce principe sur les graines germées, les plantes aromatiques. Les herbes aromatiques comme le romarin, la sauge, le basilic, la lavande seront parfaites pour l'hydroponie. Elles ont déjà la particularité de pousser très rapidement dans l'eau et de donner de nouvelles feuilles chaque jour.

 

 

  1. Les graines germées apportent un taux de chlorophylle important. Ce pigment vert des végétaux fournit à l’homme des éléments intéressants qui renforcent le système immunitaire, favorisent la digestion, oxygènent l’organisme et ralentissent le vieillissement prématuré des tissus.

  2. L’herbe hydroponique….A compléter.

 

  1. Débouchés économiques.

 

 

  1. L’herbe hydroponique peut-être proposée en direction des humains ou des animaux. Le premier reste un marché de niche actuellement alors que le second est prometteur. La vente des graines germées pourraient faire connaître l’herbe hydroponique dans un second temps.

 

  1. De l’herbe hydroponique vendue en direction des élevages, nous pourrions faire le test avec la Ferme du Grand tertre.

 

  1. Des graines germées en direction des grandes surfaces, des boulangeries avec un principe de dépôt-vente, des restaurateurs dans leurs compositions.

 

 

 

  1. Transition écologique et modèle économique.

 

 

  1. La transition écologique passe par la transition économique mais l’écologie ne peut se faire sans l’économie. Le but est de créer un modèle économique ou tous les acteurs trouvent leurs places. Le tiers lieu donnant la possibilité à des habitants de voir leurs idées devenir projet au sein d’Ixora. Un modèle qui permet de rétribuer un lieu, des habitants et la structure porteuse.

 

  1. Les graines germées, un modèle économique prometteur, en effet la vente actuelle de ces produits vendus entre 35 et 100 g tournent autour de 5 euros alors que les graines au kilo vont de 16 à 50 euros le Kg.

 

Tournesol 100 g 5 euros 16 euros le kg

 

Choux rouge 35 g 5 euros 36.67 euros le kg

 

Radis rose 50 g 5 euros 50 euros le kg

 

Brocoli 35 g 5 euros 30.67 euros le kg

 

Mélange 100 g 5 euros